Une étude Sociovision pour M Publicité

Depuis une quinzaine d’années, on observe la montée en puissance d’un nouvel état d’esprit et de nouvelles valeurs dans la société française. Celles-ci sont portées par un certain nombre de personnes qui, non contentes de les incarner, les mettent en pratique dans leur vie quotidienne. Ce sont les «Creative Leaders», un ensemble d’individus pionniers qui influencent de plus en plus le reste de la société et de la consommation.

Trois principales tendances expliquent l’émergence et le développement de cette population en France.

1. L’évolution des valeurs : les Français valorisent de plus en plus la créativité

Nous sommes entrés dans une période que l’on pourrait appeler « l’âge créatif ». Celui-ci se caractérise par une accélération du rythme des changements, l’effacement des frontières entre des univers autrefois séparés (privé/professionnel, loisir/travail, luxe / low cost, etc.) et la perte de prestige des autorités traditionnelles. Dans ce contexte, une compétence importante pour trouver ou inventer des solutions, consiste à être « créatif ». Le monde qui émerge depuis plusieurs années exige de plus en plus des aptitudes telles que l’imagination ou la faculté de penser hors des cadres traditionnels. Ce monde pose aussi un défi à tous : comment préserver l’héritage de la société moderne tout le faisant évoluer en y intégrant d’authentiques innovations ?

Aux yeux de presque un Français sur deux (45%), pour réussir aujourd’hui, il faut « être créatif, avoir des idées. » Les « Creative Leaders » sont ceux qui mettent en application ce credo. D'une manière générale, les Français sont beaucoup plus ouverts en 2015 à la créativité et à leur propre potentiel créatif que dans les années 1970. Ainsi, en 1975, 47% des Français déclaraient : « j'ai une grande confiance dans mes capacités à créer et dans mon imagination ». En 2005 ils sont 64%.

2. L'évolution de la technologie : les Français sont de plus en plus acteurs

La diffusion rapide des techniques du web, en particulier grâce aux terminaux mobiles, a donné aux individus des capacités inédites – possibilités de communication accrues, transactions optimisées, gain de temps, profusion d’informations – favorisant ainsi la prise en main par les individus d’une part croissante d’activités dévolues jusque-là à des tiers. Ces nouveaux comportements changent la donne : les individus sont de plus en plus habitués à faire les choses par eux-mêmes, sans recourir à un intermédiaire. Ils gèrent plusieurs choses en même temps, ce qui les conduit aussi à être plus créatifs.

 3. L’évolution de la conjoncture économique : dans une société à faible croissance, les Français se « débrouillent »

Depuis 2008, la croissance économique en France est extrêmement faible. L’idée d’une économie sans croissance s’est installée durablement dans les esprits, obligeant les consommateurs à adopter des stratégies alternatives pour maîtriser leurs dépenses. L’envol des pratiques dites « collaboratives » traduit cette adaptation au nouveau contexte économique. En 2009, 29% des Français avaient vendu un bien (hors immobilier) à d’autres particuliers au cours des six derniers mois. Ils sont 49% en 2015. D’une manière générale, les individus trouvent de plus en plus de solutions via le web et les réseaux sociaux. Une consommation « créative » est donc en train de s’inventer sous nos yeux.

 Les « Creative Leaders » forment la partie émergée de ce mouvement de fond. Composée d’individus de différents horizons, cette population joue le rôle de fer de lance dans les évolutions actuelles. L'étude de Sociovision pour M Publicité les a identifiés. Ils sont 20% dans la France d'aujourd'hui.

 Leur profil socio-démographique montre qu’ils sont présents dans tous les milieux sociaux, même si certains traits distinctifs sont à souligner. Il y a par exemple plus de jeunes. Ainsi 50% d’entre eux ont-ils moins de 35 ans. Ils sont un peu plus urbains que la moyenne. 25% vivent dans l’agglomération parisienne et 34% vivent dans des villes de plus de 100 000 habitants. Ils sont surreprésentés chez les CSP+, mais ils sont présents dans toutes les catégories de revenus.

Pour aller plus loin : http://creativeleaders.mpublicite.fr/