03 janvier 2008

pourquoitucours organise une table ronde pour la semaine de la pub au palais de tokyo : les métiers au service de l'idée


                        

Table ronde organisée par pourquoitucours à la demande de SUP DE PUB pour l'AACC le jeudi 17 janvier de 17h a 18h15.

"comment les métiers de la communication évoluent-ils pour se mettre au service des idées" :
Philippe Cattela, directeur de Sup de Pub
Luc Laurentin, Président de Limelight Consulting
Francois Bannon, Vice Président Communication de Disneyland Paris
Hervé Cuviller, DGA de DDB
Damon Crepin Burr, Directeur de création associé de Full Six
Gilles Folin, président de Deep Blue (à confirmer)
Jean Noel Perrin, DG de CRM Company
Emmanuel Vivier, Président De Vanksen (Culture Buzz)
Brice  Mourer, Président de Magic Garden
                        

23 décembre 2007

lesaperosdujeudi "la dance class" dans ELLE de novembre

Elle

Elle2

Elle1

19 décembre 2007

les métiers au service de l'idée : conférence organisée par pourquoitucours

Bandeau publicitaire

Alcôve 3 | Jeudi 17:00 - 18:15

Conférence Métiers

"Les nouveaux médias au service de l'idée"

Animée par Jérémy Dumont (Pourquoitucours) et Sup de Pub

05 décembre 2007

Jérémy Dumont, Président de l’agence Pourquoitucours ? sur les grands débats de BFM : la mobilité (pour le lancement de l'iphone)

BFM : Les grands débats du 30 novembre
BFM : Les grands débats saison 2007-2008
 
Les Grands débats de BFM présentés par Nicolas Doze, tous les jours de 10h à 12h.
CLIC SUR PODCAST POUR ECOUTER

Télécharger


 
11h-12h : Mobilité - la société court-elle aussi vite que les nouvelles technologies ?
- Jérémy Dumont, Président de l’agence Pourquoitucours ?
- Daniel Kaplan, auteur de « Mobilités.net » (LGDJ, 2004) et de « Hauts débits » (LGDJ, 2003).
- Dominique Roux, Président de Bolloré Télécom, Professeur à l’université Paris-Dauphine.

03 décembre 2007

Formation au ciblage marketing par pourquoitucours au Media Institute

Objectifs   :              

  • Maitriser  les outils et techniques pour optimiser votre mix marketing
  • Mieux prendre en compte les dernières évolutions entre consommateurs et  marketing pour réussir son ciblage
             

Programme :

             

9h00-12h30

Introduction autour de deux exercices de ciblage sur la même marque à deux étapes différentes de la chaîne de valeur

1. Approches de ciblage traditionnel pour créer des typologies de consommateurs

             
  • Les grands principes sur lesquels reposent les études consommateurs (typologies, segmentations, voix des consommateurs…des fois des experts… séparation des responsables de marque et des consommateurs), point objectifs et délivrables des études de ciblage
  • Principales études de prospective : monographies, analyse de  tendances, benchmarking
  • Principales études quali : recherche d’insight, détection et suivi des  trends
  • Principales études quanti : Usages et attitudes, typologies
  • Focus  sur les socio styles
                           

2.Comment les marques peuvent reprendre contact "ici et maintenant"  avec un consommateur imprévisible ?

            
  • la  nouvelle économie : la longue traine et l’économie de la recommandation
  •                
  • le nouveau consommateur : auto-média et multiple
  •                
  • la nouvelle relation aux marques : vers une marque au service des personnes ici et maintenant, qui met en scène des expériences…
  •             

    3.Quelles méthodologies et quels outils d'étude une marque peut-elle utiliser pour construire son mix marketing ?         

                                      
  • Le temps présent et  la réalité (marque en retrait) : études in vivo
  • L’échange (marques qui stimulent) :  tests avec stimuli, tests des innovations de rupture…
  • Le  participatif (marques qui interagissent) : blogs/forums et Second Life
  • Les nouvelles techniques de  modélisation et de ciblage probabilistes : les réseaux bayésiens
  •                                             

    14h00-18h00

    4.Panorama des outils de recueils des instituts :

                
  • Les grands panels
  • Les baromètres
  • Les enquêtes omnibus
  • Les méthodologies on-line
  • 5. Atelier 

    Les participants travailleront par groupe sur un  cas et devront construire un mix marketing avec une cible unique.                    

  • Innovation : l’offre crée la demande
  •                      
  • Marketing : cibler par affinité et créer des micros cibles
  •                      
  • Communication : mobiliser les parties prenantes, le community  management
  •                    
  • Médias : impliquer les parties prenantes, la diffusion de bouche-à-oreille.                
  •                      

    6. Présentation du mix marketing

    Echange et discussion.

                       

    Les   de cette formation :

                                        
  • Un  regard objectif et pragmatique sur où nous en sommes aujourd’hui
  •                   
  • Une proposition concrète de solution aux problèmes de ciblage
  •                    
  • Une volonté de rester opérationnel et transmettre le savoir et les outils
  • Formation en gestion de marque par pourquoitucours au Media Institute

    Objectifs   :              

    • Acquérir la méthode pour construire un plan d’action à 360°.
                 

    Programme :             

    9h00-12h30

    Introduction : Exercices en groupe autour de deux cas caractéristiques (30h)

                 

    1- La prise de conscience du 2.0 et l’impact sur le marketing, la communication, les médias, la création (1h)
      - Contexte socio économique, points d’émergence et diffusion des mutations.
      - Nécessité d’avoir des stratégies à 360° : marketing, communication, médias, création.
    - Evolution récente des agences, des métiers, des études, des médias pour aider les responsables de marque à faire face aux nouveaux enjeux.
      - Comment, à quelle vitesse une marque peut-elle intégrer cette nouvelle donne ?

                 

    2 - L’engagement planning : la nouvelle façon de construire une stratégie cohérente et impliquante à 360° (1h)
                 
      - Nouvelles opportunités pour le marketing, nouvelles façons de penser, nouvelles sources d’inspiration.
      - Comment cibler les parties prenantes de la marque, évaluer leur pertinence par rapport à la marque et au produit ?
      - C’est quoi une brand expérience, comment la rendre opérationnelle à 360° ?
      - La stratégie des moyens : recherche de l’intensité sur les points de contacts sélectionnés.

                 

    3 - Applications concrètes sur le plan d’action expérientiel stratégique et créatif à travers des exemples divers et variés (1h)

                 

    14h00-18h00

                 

    4 - Atelier
                 
      Les participants travailleront par groupe sur un cas et devront construire un plan d’action à 360°.
      - Quel axe stratégique choisir ?
      - Quelle brand expérience proposer ?
      - Quelle idée créative retenir ?
      - Comment rendre opérationnelle cette idée à 360° ?
      - Choix des moyens à privilégier.

                 

    5 - Présentation du plan d’action et de la campagne illustrant le déroulé d'une stratégie des moyens à 360°

                 

    Echange et discussion.

                 

    Les     de cette formation :

                 
    • Un regard objectif et pragmatique sur où nous en sommes aujourd’hui.
    • Une proposition concrète de solution à la grande question du 360°.
    • Une volonté de rester opérationnel et transmettre le savoir et les outils.

    Journée d'échange du 12 décembre à l'initiative de Sup de pub

    L’évolution des métiers de la communication à l’ère du 2.0

    Sup_de_pub_logo

    L’ére du 2.0 c’est l’avènement du participatif, une nouvelle ère dans laquelle les marques et les consommateurs interagissent :

    - le consommateur se révèle être une personne multi-dimentionelle qui, à travers ses discutions et en s’impliquant des fois plus activement, prend part à la vie des marques : on parle de consom’acteur

    - les marques essayent de plus en plus de créer des conditions favorables à l’échange, et d’impliquer personnellement des communautés en phase avec leurs valeurs et leurs projets : on parle de communication holistique globale, de 360°, de community management et d’engagement planning

    - les medias se mettent au service de la relation avec les marques : on parle de points de contact privilégiés, d’expérience de marques. Internet et l’évènementiel sont deux medias clefs.

     

     

    Matinée : point de vue sur les grandes évolutions en cours

     

    10h15-10h45 EXEMPLES DE COMMUNICATIONS 2.0

    Elisabeth Exertier fera un point sur la ventilation des budgets de communication et nous présentera les exemples les plus représentatifs de cette évolution de la communication cette année.

    Elle est directrice du site marketing qui propose aux responsables de marque une veille hors media et une veille commerciale média, hors média, et internet : www.lesitemarketing.com

     

    CONTEXTE ET EVOLUTIONS : DE LA COMMUNICATION INFORMATIVE DE MASSE A L’ENGAGEMENT PLANNING

    Jéremy Dumont directeur de l’agence de planning stratégique pourquoitucours : www.pourquoitucours.fr

     

    11h15-12h45 COMMENT LES METIERS DE LA COMMUNICATION EVOLUENT :

    Jéremy Dumont, directeur de l’agence de planning stratégique pourquoitucours : www.pourquoitucours.fr, et Luc Laurentin de Limelight qui conseille les agences de communication dans leur rapports avec les annonceurs feront un point sur les attentes des annonceurs, les stratégies mises en place pour y répondre, et les conséquences concrètes sur les métiers.

     

    DEJEUNER

     

    Après midi : tables rondes de discussion autour des réalisations et expériences de chacun pour mieux comprendre comment les métiers évoluent concrètement

     

    14h-14h45 LE 2.0 CA SE RESUME A MIEUX TRAVAILLER ENSEMBLE AUTOUR D’UNE MEME TABLE,  OUI MAIS COMMENT ?

    Simon Bachelet planneur stratégique Media Company, Reza Ghaem Maghami Directrice de clientèle Proximity BBDO, Gael Solignac Erlong directeur de la nouvelle cellule entertainment de FULLSIX, Shirley Braga-Postel Responsable prospective L’Oréal etLaure Edelman qui est à la recherche d’un poste.

     

    15h-15h45 QUELS SONT NOUVEAUX MOYENS DE COMMUNICATION

    Emmanuel Vivier Président de Culture Buzz, Fanny Grangier (entrepreneuse nouvelle génération : Oef), Aurelie de labarriere Directrice de l’agence relationnelle Pietri Publicis Consultants, Julien Veillon nouveaux modes de communication Euro RSCG BETC

     

     

    16h FIN

    Pourquoitucours s'affiche dans le Newzy du mois de novembre

    Newzy

    07 novembre 2007

    RDV's animés par les planneurs stratégiques de pourquoitucours:

    -  La communication globale à 360° mythe ou réalité ? (conférence stratégies magazine du 28 Novembre)

    -  Evolution des métiers de la communication à l'ére du 2.0 (
    colloque des responsables pédagogiques du jeudi 12 Decembre, Sup de Pub)

    - Mode d'emploi du plan d'action média et hors média
    (contacter le média institute pour plus d'infos)

    - Panorama des techniques de ciblage : tradition et innovation avec l'institut d'études reperes (contacter le média institute pour plus d'infos)

    - La communication à 360° (
    contacter le site marketing pour plus d'infos)


    31 octobre 2007

    pourquoitucours (l'agence des idées) réveille les marques






    Pour n
    ous tous, responsables de marketing, d'agences de publicité, de communication,
    de médias, créatifs
     dans notre travail, notre "matière première", ce sont
    le plus souvent les marques.

    Les marques qui rassurent, mais aussi celles qui font rêver.
    Les marques qui envahissent, mais aussi qui racontent.
    Les marques qui créent des addictions, mais aussi des relations.

    Dans ces contradictions, tout nous intéresse, tout nous passionne.




    Le plus souvent, encore, les entreprises conçoivent leurs marques comme
    des identités "toutes casquées"
    ,
    comme des choses, alors qu'il s'agit
    d'opportunités
    relationnelles.
    Pour parler des marques, leurs propriétaires, leurs managers,
    y voient un "ADN" à quoi se raccrocher.
    Avec ces façons de penser par la "génétique" de la marque,
    ne sommes nous pas en train de nous
    enfermer dans un conception seulement patrimoniale ?

    Est-ce que notre combat commun, à nous tous, créatifs, planneurs, responsables de marketing,
    de médias, d'agences de publicité, de communication, n'est pas plutôt de relier les marques à la société,
    de relier les marques aux impacts qu'elles créent ?
    Tout en respectant bien sûr des valeurs et des identités propres à chaque marque.

    pourquoitucours (l'agence des idées) est une plateforme créative
    qui donne vie au capital immatériel
    des marques « ici, maintenant, avec nous ».

    Nous croyons que les idées sont partout, dans l'ère du temps, dans la vie de chacun.
    Nous savons faire interagir marketing, communication, création et médias autour de l'idée qui
    fait le plus sens, suscite l'enthousiasme.

    C'est l'idée que nous nous faisons du planning stratégique...
    un planning stratégique créatif,
    impliquant et semi participatif.

    Lentretien_de_vos_ides


      Pour en savoir plus...
    Tu peux consulter la présentation de pourquoitucours (l'agence des idées) (ici)

    Et tu peux participer au débat sur les marques en réagissant à un article
    trés important qu'a écrit un ami, Antoine Rebiscoul, sur l'économie de l'immatériel,
    et qui nous concerne tous (ici).

    L'image « http://www.lanouvelleorigine.com/img/imma.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.





    Contact : [email protected]

    18 octobre 2007

    Nomination de Sonia Salem parue dans Stratégies

    Sonia Salem, planneur stratégique chez Pourquoi tu cours

    CONSEILS. Sonia Salem rejoint l'agence Pouquoi tu cours au poste nouvellement créé de planneur stratégique. Précédemment, elle travaillait chez Leo Burnett Paris, sur les budgets Charal, Intermarché et Kellogg's.

    Stratgies_logo

    Source : Stratégies Newsletter du 18/10/2007

    17 octobre 2007

    Nomination de Sonia Salem en tant que planneuse stratégique senior chez pourquoitucours

    Sonia Salem, Planneuse Stratégique senior a rejoint pourquoitucours (l'agence des idées)
    depuis un mois.
    Elle avait rejoint en 2003 Leo Burnett où elle a travaillé pendant
    quatre ans sur des marques comme
    Charal, Intermarché, Kellogg's, Johnny Walker...

    Un planneur stratégique c'est un peu comme un journaliste :
    - il collecte les faits, interview les experts, se fait son opinon, trouve un angle
    pour traiter le sujet, cherche à interesser le lecteur...
    - va voir la définition sur wikipedia si tu es curieux d'en savoir plus : ici


    pourquoitucours est une structucture de planning stratégique transversale, à 360° :
    marketing, communication, création, média.
    C'est une structure de conseil en gestion de marque semi participative :
    - www.courtscircuits,
    - www.lesaperosdujeudi.com


    Nous venons de conseiller iDTGV sur sa stratégie de communication, créer des produits pour
    Yves Rocher, fait une étude de ciblage et positionnement pour Pampero (diageo/LVMH),
    définit la stratégie internet de Blast.




    P1000098_2

    Sonia au bureau cette apés midi

     

    03 octobre 2007

    la video de "les aperos du jeudi" : la soirée bubblegum par connexion prod (interview de jeremy dumont directeur de pourquoitucours)

    13 septembre 2007

    iDTGV chez No Good Industry via pourquoi tu cours (www. pourquoitucours .fr)

    Officieux : iDTGV chez No Good Industry ?

     

    Selon nos éléments, iDTGV s’apprêterait à attribuer sa communication globale à l’agence No Good Industry. La compétition, orchestrée par pourquoitucours, réunit également en short-list : H, agence sortante, Rouge et Seven (Fullsix). Draftfcb et BDDP & Fils avaient été éliminées au premier tour.

    les nouveaux locaux de pourquoitucours au mediavillage (8 rue myrha, 75018 paris) : pourquoitucours (agence de planning stratégique) , le videpoches, courtscircuits (www. pourquoi tu cours .fr, www. les aperos du jeudi. com, www. courts circuits . fr

    ca ressemble a ca...

    Image_8

    Image_7

    24 juillet 2007

    pourquoitucours (www. pourquoi tu cours . fr, agence de planning stratégique) s'ouvre...un cercle d'innovation dans le marketing, la communication, les médias, la création va traiter 10 thèmes de prospective : courts circuits (www.courstcircuits.fr)

     

                         

    courtscircuits est le premier cercle d'innovation transversale dans le marketing, la communication,
    les médias et la création. Il regroupe une centaine de professionnels qui mettent en commun leur temps
    et leur énergie pour faire avancer la réflexion sur des thématiques clefs. Le résultat de leur
    travail est rendu public, en particulier lors de lesaperosdujeudi.
    C'est une des initiatives de pourquoitucours qui a lancé l'agence des idées (pourquoitucours), les blogs
    participatifs (www.levidepoches.fr), et les rencontres interprofessionnelles (lesaperosdujeudi)...l'année dernière.

    Le lundi 2 juillet de 10h à 12h30 à l'échangeur courts circuits s'est réuni pour
    décider du programme de la rentrée.

    Nous avons abordé ensemble les thèmes de prospective que nous pourrions traiter de
    septembre à juin 2008 (nous devons en définir 10 au final) :
    - L'accomplissement de soi : à la recherche de "sa vie"
    - La mobilité : "nouveaux services on the move"
    - La chose publique : " donner et partager...utopie, phantasme ou réalité ?
    - Les créatifs : "qui sont les talents de demain" ?
    - Identités plurielles : "schizophrénie, marketing & technologies" !
    - Les métiers de demain : "les profils émergents"
    - Le Facteur temps : "la quatrième dimension créative"
    - L'immatériel : "l'économie et la valeur de l'humain"
    - La révolution des médias : "media is message"
    - La création et le marketing : "le marché comme source d'inspiration créative"

    Et des "rêgles du jeu"...

    C'est un cercle de professionnels semi participatif :
    - un mail sera envoyé tous les mois pour partager les résultats et annoncer le prochain thème afin
    que vous puissiez suivre et participer.
    - il est possible de proposer des thèmes (avant le 15 septembre, date de cloture de l'agenda de l'année)
    - chaque théme est géré par un leader qui sélectionne son "équipe", énonce les objectifs et organise les
    réunions d'échange et de travail (ceux qui voudront les rejoindre auront les coordonnées des leaders
    dans l'agenda)
    - autant que possible des entreprises seront associés à la réflexion pour rester concret et opérationnel
    - nous ferons toujours n point sur l'état de la connaissance sur le sujet, nous échangerons avec des experts
    pour traiter les points de divergence/convergence entre eux et nous
    - les thémes seront transversaux (et non confidentiels), d'interet général
    - les professionnels participent en leur nom et la liste des membres n'est pas communiquée
    - nous favoriserons l'échange et la créativité (et l'innovation bien sûr)

    19 juillet 2007

    définition / description du métier de planneur stratégique ou du planning stratégique par le magazine challenges, et jeremy dumont star du planning stratégique au travers de pourquoitucours : www. pourquoi tu cours .fr (l'agence des idées)

    Challenges_logo





    Les métiers rêvés
    Magazine Challenges | 17.05.2007 

    "Je transmets et partage ce que j'ai trouvé"

    Planneur stratégique
    De 40 000 à 280 000 euros par an.
    Le métier

    Dans une agence de pub, son rôle est de définir l'univers de la marque, sa culture, afi n de la développer grâce à une analyse du marché et une veille économique et marketing constante. Interface entre commerciaux et créatifs, il les nourrit de ses réflexions, et doit être intuitif et rationnel.
    La formation
    Métier polyvalent qui réclame une grande culture générale, il peut concerner les littéraires, les philosophes comme les sémiologues ou les sociologues, les diplômés de l'école Boulle et d'écoles de design ou de mode ( Esmod ). Un brin de marketing ( Celsa ) est recommandé.
    Les stars
       Jérémy Dumont ( Pourquoi tu cours ), Delphine Quelin ( Brainstorming ).
    Notre avis
    Indispensable mais invisible, le planneur doit savoir faire preuve d'humilité en ayant des convictions fortes pour emporter l'adhésion.
    l'hôtel Bérard, et se réjouit à l'idée de planifier les rendez-vous et de soigner l'ambiance.« Un jeu. »

    lire l'article
    http://www.challenges.fr/recherche/20070517.CHAP1011161/les_rvs.html

    article CBNEWS sur pourquoitucours, l'agence des idées, le planning stratégique, les planneurs stratégiques, le marketing, la communication, jérémy dumont, les aperos du jeudi, nos clients IDTGV BLAST, DIAGEO/LVMH, YVES ROCHER (www. pourquoi tu cours .fr)

    Articlecbnews

    05 juin 2007

    Quatre nouveaux clients pour Pourquoitucours (www. pourquoi tu cours . fr : agence de planning stratégique)

    Image_1

    STRATEGIE DE MARQUE. Pourquoitucours, agence-conseil en marketing, communication, médias et création, annonce le gain de quatre  budgets : IDTGV (conseil en gestion de marque), Yves Rocher (innovation produit), Pampero/Groupe Diageo (étude consommateurs) et Magazine Blast (stratégie internet).

    Newsletter, Stratégies (16.05.07)

    01 juin 2007

    pourquoitucours (agence de planning stratégique) gère la compétition iDTGV (CB news) : www. pourquoi tu cours .fr (jeremy dumont)

    iDTGV cherche une nouvelle agence publicitaire,(31/05/2007),iDTGV, filiale de la SNCF née il y a un an et demi (lire Avec iDTGV, la SNCF mise sur la dématérialisation, du 18/11/04), remet son budget publicitaire en compétition. Les six agences en concurrence sont Devarrieuxvillaret (l'agence actuelle), ainsi que Seven (FullSIX), BDDP&Fils, DraftFCB et NoGood Industry et Rouge. Verdict prévu fin juillet.

                

    24 mai 2007

    pourquoitucours ? la présentation de pourquoi tu cours : agence de planning stratégique (jeremy dumont directeur de pourquoi tu cours)

    22 mai 2007

    jeremy dumont, directeur du planning stratégique de pourquoi tu cours, interviewé par le journal "le monde" sur les créatifs culturels (Après les « bobos , voici les créatifs culturels ) www. pourquoitucours .fr

    Après les "bobos", voici les "créatifs culturels"

            LE MONDE | 22.05.07 | 15h42  •  Mis à jour le 22.05.07 | 15h42
    Son site Internet met en relation bénévoles et associations, il s'inquiète du réchauffement climatique, il a repris des études de psychologie et se retire deux fois par an dans un monastère : Tristan de Feuilhade, 52 ans, est le prototype du "créatif culturel".

    Selon Les Créatifs culturels en France, étude sociologique publiée en mars aux éditions Yves Michel (131 p., 13,80 euros), 17 % des Français relèveraient de cette tribu, composée pour l'essentiel de femmes (64 %) et de cadres supérieurs (40 %). Sa particularité est de conjuguer six positionnements, tous hérités des années 1960 : l'écologie, l'égalité des sexes, la révolte contre les discriminations, le refus de la compétition et du règne de l'argent, l'engagement sociétal, le développement personnel.

     
    Le créatif culturel serait-il le nouvel avatar des bobos ? "Le bobo se définit par son comportement ; les créatifs culturels, eux, se fédèrent autour de valeurs", analyse Eric Seuillet, un des auteurs de l'étude.

    Le concept est né aux Etats-Unis au terme d'une enquête menée par le sociologue Paul Ray et la psychologue Sherry Anderson. En 2001, Eric Seuillet, spécialiste des tendances émergentes, entreprend de mener une étude similaire en France.

    Depuis, la presse s'empare aussi du sujet. En février, le magazine Psychologies consacre un article à ce groupe de personnes qui correspondent assez bien à son lectorat, très impliqué dans le développement personnel, l'écologie et la solidarité. "Autour de moi, en province comme à Paris, je rencontre beaucoup de créatifs culturels qui s'ignorent", relève Erik Pigani, journaliste à Psychologies. En mars, l'hebdomadaire chrétien La Vie développe ce thème.

    "UN FORMIDABLE LOBBY"

    Ce concept remporte surtout un franc succès auprès de la presse économique, d'Enjeux-Les Echos à La Tribune en passant par Stratégies. "Les créatifs culturels sont en train de révolutionner notre approche marketing", s'enthousiasme Jérémy Dumont, consultant en communication. Le 29 mars, il a présenté, devant un public de professionnels de la publicité, du marketing et de la communication, un projet de chaîne de télévision sur Internet.

    "Les marques vont devoir s'adapter à ces nouveaux consommateurs, explique-t-il. Plutôt que de faire la promotion d'un produit, elles devront les informer pour les impliquer dans leur démarche." A l'image de Voyage-sncf.com, qui a mis en place un "éco-comparateur" pour mettre en évidence les émissions de carbone propres à chaque moyen de transport. "Les créatifs culturels représentent une cible que nous voulons atteindre", affirme Céline Decoster, chargée de la responsabilité sociale et environnementale de ce site Internet.

    Même démarche du côté de l'association de défense de la nature WWF. "Leur mobilisation représentera tôt ou tard un formidable lobby auprès des pouvoirs publics", reconnaît Jacques-Olivier Barthes, directeur de la communication de l'association.

    Pour l'instant, les créatifs culturels ne se revendiquent pas comme tels et ont surtout été repérés dans des milieux spécifiques (écologie, marketing, management, consulting et développement personnel). Mais des réseaux plus larges se dessinent. A commencer par celui de l'association Demain-maintenant, créée par les auteurs de l'étude sociologique française. Reste à savoir si les créatifs culturels qui s'ignorent, si rétifs à toute forme de récupération, vont mordre à cet hameçon aux relents de marketing...

    Marie Zawisza

    article : ici

    16 mai 2007

    IDTGV, Yves Rocher, Blast et Pampero dans pourquoitucours (l'agence des idées)

    Portrait_de_dandy_chien






















    Nous sommes fiers d' annoncer le gain de quatre nouveaux budgets :

    - IDTGV : gestion de marque
    - Yves Rocher : innovation produit
    - Magazine Blast : stratégie internet
    - Rhum Pampero : études consos

    pourquoitucours (l'agence des idées) est une structure d'innovation dans le marketing,la communication, les médias, la création : www.pourquoitucours.fr

    Nous sommes trois planneurs stratégiques à générer des idées transversales permettant aux responsables de marque de faire travailler ensemble leurs prestataires de service : les cabinets d'étude comme les hot shop créatives.
    Voir www.levidepoches.fr/doncvoila

    pourquoitucours est à l'origine de nombreuses initiatives pour
    faire avancer la réflexion et la création comme par exemple
    www.lesaperosdujeudi.com (les rencontres interprofessionnelles).

    Jeremy dumont
    Directeur de pourquoitucours

    pourquoitucours (agence de planning stratégique) : méthodologie pour trouver des idées innovantes et transersalles dans le marketing, la création, la communication, les médias pour les marques : www. pourquoi tu cours . fr (jeremy dumont)

    pour voir toutes nos présentations : www.slideshare.net/jeremydumont

    24 avril 2007

    l'innovation emotionelle : comment nos emotions vont bouleverser l'innovation, le marketing, la communication, les médias, le management

    si elle ne marche pas ici : http://www.slideshare.net/jeremydumont

    13 avril 2007

    courtscircuits, première présentation en libre accès : "la décroissance (vivons mieux ensemble : moins de quantité, plus de qualité"...il y a DES-croissances


    si elle ne marche pas ici : http://www.slideshare.net/courtscircuits

    Commente ces présentations, ajoute y quelques élèments de ta réflexion


    Trois semaines. Trois présentations en open source ...courtscircuits
    Cette semaine : "la décroissance".
    Ensuite "les créatifs culturels" et "le management de l'innovation".
                     

    courts circuits ? un cercle de reflexion et d'action : marketing, création, communication, media

    En France, nous sommes un peu trop cloisonnés : dans sa fonction, dans son domaines professionels, dans son secteur d'activité.

    La créativité, elle par contre vient des mélanges de genre et des rencontres improbables entre les choses et les idées. En plus, en ce moment il se passe plein de choses intéressantes dans nos professions, à paris ou ailleurs. Comme dit une amis "moi je monte dans le train".

    Je propose donc de créer un cercle transersal qui regroupe des personnes de domaines professionels différents, et des seceteurs d'activité non concurents de former un cercle d'innovation, de réflexion, et de création.

    Nous nous limiterons a 100 personnes dont les noms ne seront pas comuniqués.

    25 personns des domaines suivants peuvent maintenant  rejoindre COURTS CIRCUITS : création, marketing, communication, medias. Je choisirai personnellement ces personnes en fonction de leur ouverture d'esprit, de leur envie de faire avancer la création, et la réflexion et aussi en fonction de leur parcours professsionel et de leur capacité à apporter des idées neuves et a les faire se réaliser. J'essayerai autant que possible de venir avec un autre membre au premier RDV.

    Les personnes que je connais personnellement sont bien sûr invités à nous rejoindre.

     

    http://www.levidepoches.fr/courtscircuits/

     

    dans "le monde" : concours accomplir, reperes, pourquoitucours pour la renovation du jardin des halles suite au projet mangin : participez, soirée les aperos du jeudi à noter dans les agendas le 28 juin (jeremy dumont directeur de pourquoitucours)

    Le projet d'espaces verts du complexe des Halles dans le 1er arrondissement de Paris réalisé par l'architecte David Mangin, et retenu par la mairie de Paris. | DR
    © Le Monde.fr                          

    Le projet d'espaces verts du complexe des Halles dans le 1er arrondissement de Paris réalisé par l'architecte David Mangin, et retenu par la mairie de Paris.

    Le projet de rénovation du quartier des Halles dans Paris, initié il y a quatre ans, fait débat. L'association de quartier Accomplir, peu satisfaite du travail rendu par l'architecte sélectionné par la Mairie, vient de mettre en place un concours afin de relancer la créativité du projet dans le monde virtuel de Second Life.

     

    On connaissait déjà Second Life pour ses espaces de débats, avec l'apparition de permanences des principaux partis politiques français, ou encore pour ses "happening" marketing ou commerciaux tels que ouvertures de boutiques de luxe, défilés de mannequins ou distributions de produits (virtuels). Mais y trouver un espace de concertation et de relais social pour un projet "In Real Life", inscrit dans le réel, est sans doute une première en France.

    LE PROJET GAGNANT EXPOSÉ DANS SECOND LIFE

    L'association d'habitants du quartier des Halles Accomplir, qui participait de façon très active aux différentes concertations pour la rénovation du quartier, a donc décidé de lancer un concours d'idées pour recueillir des projets de réaménagement des espaces verts destinés à recouvrir le futur complexe des Halles. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 1er juin. Une sélection sera alors effectuée, pour ne retenir que cinq projets finalistes, projets dont les maquettes en 3D au 1/10e seront présentés dans l'île de l'agence de marketing Repères, associée au concours. Le grand gagnant sera annoncé le 28 juin, et empochera la somme de 275 000 linden dollars (qu'on peut estimer à près de 800 euros), la monnaie de Second Life.

    Dans un communiqué sur son site, Accomplir explique que le projet réalisé par l'architecte David Mangin, retenu par la mairie de Paris, "ne répond pas aux attentes pourtant clairement exprimées et ne tient pas compte du résultat des études menées. (...) Il faut sortir de l'impasse où nous nous trouvons depuis des mois". C'est donc pour renouer un dialogue rompu depuis deux ans entre habitants du quartier et Mairie de Paris que l'association Accomplir, aidée par l'agence Repères et le cabinet de conseil Pourquoitucours, ont ouvert ce concours ; et l'association de préciser qu'elle n'a toutefois pas l'intention de "désavouer la concertation officielle ou contester le pouvoir décisionnaire final de la Mairie de Paris".

    LA MAIRIE N'ENVISAGE PLUS D'AMÉNAGER LE PROJET

    Contacté par téléphone, Yves Contassot, adjoint au maire chargé de l'environnement et des espaces verts, goûte à la "blague de potaches", mais n'oublie pas de rappeler que l'association Accomplir était lors des premières présentations plutôt très favorable au projet présenté par David Mangin. Il regrette également que le cahier des charges de ce concours ait été établi sans concertation aucune, contrairement à celui présenté par la Mairie de Paris. Enfin, il déplore l'absence d'Accomplir aux dernières réunions d'information, l'association ayant a priori décidé de les boycotter. Quoi qu'il en soit, aucune remise en cause ou aménagement du projet n'est envisagé selon lui.

    Olivier Dumons

    Voir les résultats d'autres concours lancés par lesaperosdujeudi : ICI.

    26 mars 2007

    Pourquoi tu cours par Jeremy Wariner (pas jeremy dumont)

       

    25 mars 2007

    innovation à 360° : méthodologie de pourquoitucours appliquée à la communication, marketing, média, création (jeremy dumont directeur de pourquoitucours, christine chapron planneur stratégique senior, et johann ouaki planneur stratégique junior)

    19 mars 2007

    lancement du grand quizz aux idées (les planneurs stratégiques de pourquoitucours relèvent tous les défis : marketing, communication, médias, création) - jeremy dumont


    C'est désormais la capacité à innover, à créer des concepts et à produire des idées qui est devenu l'avantage compétitif essentiel.

    Thierry Breton, ministre de l'économie (Jan 2007)

    Envoyez vos questions. L'agence des idées relève tous les défis :
    www.pourquoitucours.fr /
    [email protected]
    L'image « http://bd-web.net/blog/images/nimp/quizz.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.
     
     
     

    Besoin de nouveaux produits/services, de campagnes
    de communication transversalles
    , de créer et diffuser un contenu ?

    L'image « http://www.voyagezfute.ca/download/image/quizz.gif » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.


    La ou certains ne trouvent que des solutions,
    l
    es planneurs stratégiques de pourquoitucours
    innovent avec des POURQUOIPAS (clic)


    L'image « http://www.levidepoches.fr/logoptcanimaux.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.


    L'AGENCE DES IDEES
    (clic)  est plus créative que les cabinets d'études et plus stratègique que les hop shops.
    Elle permet aux responsables de marque au marketing, en agence de communication, média, étude de mieux travailler ensemble.


    Credits : boweblog, voyagezfute


    jeremy dumont, directeur de pourquoitucours, l'agence des idées
    voir les profils des planneurs stratègique : www.pourquoitucours.fr

    14 mars 2007

    Pourquoitucours dans Second Life

    Pourquoitucours s'installe dans Second Life. Nos bureaux virtuels sont enfin ouvert et nous vous invitons tous à venir nous rejoindre. Vous nous trouverez à l'adresse suivante : http://slurl.com/secondlife/reperes/221/113/26/ Pourquoi_tu_cours_area_2











    Un grand merci à Reperes, qui nous accompagne dans nos projets d'expansion. A bientôt, dans une seconde vie ? non non à tout de suite dans Second Life ;-)

    28 février 2007

    "comment cibler les individus" : Les individus se conforment aux imaginaires sociaux ( Stéphane Hugon, Eranos - avec michel maffesoli)

    La cible ne se résume pas à un individu. Et l’individu est moins acteur qu’agi. L’objet de ce qui doit être ciblé doit être élargi à l’espace et au collectif.

    La transformation muette. Feu l’individu.
    Oublions nos petites habitudes juste le temps d’un jeudi. On pense encore beaucoup la cible sous la forme d’un individu. Et l’individu comme le sujet social et l’acteur des phénomènes de consommation/communication.
    Pourtant, si depuis trois siècles, on a accepté de modifier notre compréhension du monde, il se trouve que nous avons une crispation sur le thème de l’individu comme acteur social, et unité minimale de nos organisations et de la consommation.
    Si aujourd’hui notre marketing éprouve une difficulté à définir le contour du sujet social, du sujet de l’action ou de la conversation, c’est qu’en creux, une transformation sociale a eu lieu, muette, secrète, et qui pourtant impacte très fortement le quotidien et la réalité économique. Une approche avant tout sociologique permet d’entériner la rupture, et faire le constat que l’objet de ce qui doit être ciblé doit être élargi à l’espace et au collectif.

    Cibler c’est territorialiser.
    Quatre idées simples pour le comprendre :
    1 Constater la difficulté à réduire les phénomènes de consommation à l’action isolée d’un consommateur sur un marché, notamment dans un cadre dit postmoderne, ou dit de capitalisme cognitif.
    2 Elargir l’événement consommation à une relation avec d’autres personnes et avec un lieu. La consommation est un phénomène qui ne se réduit pas à la consommation.
    3 Prendre en compte l’imaginaire structurant qui existe avant l’effectuation de l’acte consommatoire, soit dans l’esprit des participants, soit dans le lieu. Comprendre le réel par l’irréel. (Weber)
    4 Comprendre en quoi l’acte de consommation / de communication entre en résonance, en anamnèse, avec d’autres événements structurants pour le groupe de référence auquel le consommateur se réfère.
    Ce qui fait dire au Pr. Michel Maffesoli, « on est plus agi que l’on agit. »

    Donc, consommer, c’est avant tout participer d’un phénomène dont chacun n’est que la partie émergeante. Consommer, c’est rappeler (au sens du ressouvenir mythologique de S. Moscovici). Consommer c’est célébrer.

    Suite au prochain apéro ? Jérémy, tu me passes les olives ?
    Stéphane Hugon, sociologue.
    www.eranos.fr www.ceaq-sorbonne.org

    24 février 2007

    lynx jet : un cas de communication a 360° réussi (jeremy dumont. pourquoitucours)

    20 février 2007

    Interview de Jeremy Dumont : les aperos du jeudi, pourquoitucours, jeremy dumont

    Ecrit par Jean-François Ruiz publié le 20/02/2007 à  10:18 pm
    http://www.webdeux.info/interview-de-jeremy-dumont-les-apros-du-jeudi


    Pourrais-tu te présenter en quelques lignes ?

    Je m’appelle Jeremy Dumont, j’ai 33 ans. Je suis célibataire parce que je travaille trop et je travaille trop parce que je suis celibataire…mdr.
    Je suis planneur stratégique et directeur de pourquoitucours.

    J’ai appris à réfléchir, comme presque tous les publicitaires, dans une école de commerce. Ensuite je suis parti a New York travailler pour une marque française (Lancôme) et une marque américaine (Tommy Hilfiger). De retour en France j’ai eu envie me confronter à des produits difficiles comme la lessive, la margarine, l’eau minérale, le dentifrice en France et en europe. Ensuite je suis passé dans un cabinet de gestion de marque dans lequel j’ai imaginé des produits pour Get 27, Clan Campbell, Rémy Martin…

    On peut dire que aujourd’hui je suis un publicitaire repentit. Ce qui m’interesse aujourd’hui c’est les gens, et ce que je peux faire pour eux, avec eux. D’un coté l’agence des idées réunit marketing, communication, création, et media autour d’une idée à 360°, et de l’autre je fais se rencontrer ces professionnels une fois par mois dans lesaperosdujeudi : www.pourquoitucours.fr

    Aujourd’hui je gère des grandes marques pour mes clients et il y a 40 000 inscrits aux soirées.

    D’où t’es venu l’idée d’organiser ces soirées ?

    Il y a un an de ça, je venais d’ouvrir un “blog participatif” pour faire bouger le marketing et la communication (www.levidepoches.fr) et j’ai eu envie de faire se rencontrer “en vrai” mes connaissances et les contacts accumulés sur des sites de rencontres pros. J’ai invité en tout 1000 personnes a venir au premier www.lesaperosdujeudi.com (la fameuse soirée “bonjour, je m’appelle”), et 250 personnes sont venues… au point que mes amis se sont retrouvés a faire la queue a l’extérieur sans pouvoir entrer a l’Andy Walhoo. Maintenant, je ne regarde même plus en détail les 1000 personnes qui s’inscrivent tous les mois : je regarde si je connais des gens, si j’ai envie d’en rencontrer une ou deux en particulier, mais ça me dépasse.

    La raison de ce succès est double : il y a un besoin de “se créer des liens professionnels et personnels” et ma démarche a éveillé l’envie d’aller à la rencontre des autres et “de voir ce qui se passe”
    Les gens sont très cloisonnés aujourd’hui en France : leur fonction dans l’entreprise, l’expertise de leur boite, la séparation vie privée/vie professionnelle… Et il y a dans l’air comme un vent de renouveau, un sentiment diffus de fin d’un monde et d’émergence d’un nouveau. Les gens qui viennent a ces soirées ont envie de faire partie de ces “créatifs culturels” qui aux USA et en France sont porteur du changement, d’une nouvelle société. Ils ont envie “de prendre le train en marche” (comme dit une amie).

    C’est peut être aussi parce que j’ai renouvelé le genre des soirées dites “after work” : j’arrive à faire des mélanges intéressants de gens à travers ma profession, mes rencontres et les thèmes de soirées que je propose

    Justemement….la prochaine soirée à pour thème “le bouche à oreille”, peux-tu nous en dire plus ?

    J’essaye de faire tout ce que je peux pour aider les gens à se rencontrer. Ce qui marche le mieux (et qui m’amuse le plus), c’est de les faire jouer à des jeux. En Octobre, par exemple, j’avais organisé la soirée “le magasin d’hommes” dans lequel qui voulait pouvait se vendre (voir la vidéo ici : http://myspace.com/pourquoitucours).

    Cette fois ci, à l’entrée les gens pourrons choisir d’être une bouche ou une oreille. Les bouches parlerons aux oreilles (6 thèmes de conversation principaux ont été sélectionnés)… mais attention il y aura des langues de putes !!! Nous ferons des points réguliers sur le bouche à oreilles… pour voir ce qui se dit… je suis curieux de voir (et d’entendre ce que ça donnera)

    Tu animais également un collectif de planneurs stratégiques, de quoi s’agit-il ?

    J’ai arrêté le collectif de 23 planneurs stratégiques, créatifs et experts medias le mois dernier. Je ne suis pas arrivé à trouver suffisamment de missions pour faire travailler autant de monde d’un coup, et je me suis retrouvé à passer trop de temps à gérer des équipes “inactives”….alors que je fonctionne en mode projet et que je vais toujours de l’avant.

    Nous sommes trois planneurs stratégiques dans la nouvelle structure qui s’est constituée en SARL : l’agence des idées.
    Ah oui, tu ne sais pas ce que c’est qu’un planneur stratégique ? Un planneur stratégique en agence de communication fait la liaison entre le marketing et la création en s’appuyant sur les études consommateurs (voici la définition sur wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Planneur_strat%C3%A9gique).
    En agence il réussit à faire travailler ensemble des gens très différents : les commerciaux, les annonceurs, les créatifs.
    Il intervient aussi bien sur les concepts produits, que sur les messages a communiquer, que les pistes créatives a explorer. 

    Le mieux c’est encore de lire la définition ;)
    L’agence des idées accompagne les responsables de marque dans leurs processus de création :
    - VISION DE MARQUE
    - CONCEPTS PRODUIT
    - CONCEPT DE COMMUNICATION
    - IDEE CREATIVE

    Nous partons du principe qu’une idée est par nature transversale (si on pense en dehors du cadre d’une application directe). Que les idées peuvent venir de partout, et qu’elles sont toujours au croisement des vérités vécues par les individus et ce qui est proposé par la marque.
    Nous avons déjà quelques clients… et nous en attendons d’autres… ça bouge… 

    Tu souhaites que les personnes qui participent à tes soirées se rencontrent. Quels sont les moyens que tu as mis en œuvre pour que des rencontres se fassent ?

    Alors déjà j’essaye de faire rencontrer des gens qui ont envie de se rencontrer. C’est pourquoi je me limite aux personnes du marketing, de la communication, de la création, et des media. Ce sont des professions suffisamment proches et pourtant différentes. Alors qu’une véritable évolution des outils, des savoirs faire a lieu…c’est particulièrement opportuns de faire tomber ces cloisons entre eux, et de les faire échanger, et avancer ensemble.

    Ensuite, il y a 4 lesaperosdujeudi différents qui “ciblent” des secteurs d’activité différents. Ainsi par exemple CREATION c’est lesaperosdujeudi des créatifs, des agents, des agences, des graphistes, des réalisateurs…
    Pour finir, à chaque fois, il y a un thème donc les 1000 personnes qui s’inscrivent à chaque évènement ont a priori des points communs, une affinité, … Je traite ce thème en faisant intervenir des experts en début de soirée et en faisant venir un groupe de musique.
    Je leur demande de remplir un profil sur des sites de rencontre avant d’inscrire leur nom, profession, entreprise dans la liste des RSVPs qui est consultable par tout le monde à tout moment ici

    De plus, les gens se taggent sur la liste avec quelques mots clefs qui les définissent le mieux.
    Dans les sites que j’ai choisi de proposer …Ziki, points communs, créa book et myspace….Ziki est le plus proche de ma démarche….c’est pourquoi avec toi nous nous comprenons vite et bien. Sur Ziki les gens peuvent se tagger pour qu’on les retrouve par la suite plus facilement.

    J’ai envie que les gens commencent à se rencontrer “on line”, puis viennent “se parler en vrai” et “rencontrer d’autres personnes” une fois par mois dans lesaperosdujeudi. Ziki est assez idéal pour ça si les gens jouent le jeu sur la plateforme (et le groupe lesaperosdujeudi que j’ai crée la bas), où si ils se taggent lesaperosdujeudi et pourquoitucours (mais aussi marketing, création….) et se croisent de temps à autres “on line”.
    J’encourage les gens a constituer leur propre réseaux, et a prendre le temps de connaître et d’aider chacune des personnes qui viennent les rejoindre. Moi je vais essayer de reprendre le temps de faire bien les choses sur ziki par exemple, mais aussi dans mon cercle www.courtscircuits.fr qui sera limité a 100 personnes.

    Alors comment on fait pour participer ?

    Il suffit d’aller sur www.pourquoitucours.fr et suivre les instructions.
    Pour les personnes qui sont pressées voici les infos pratiques :
    le blog
    le lien d’inscription
    la liste des inscrits

    Et pour voir l’invitation pour la soirée de jeudi prochain a la ZEN FACTORY : http://lesaperosdujeudi.pourquoitucours.fr?num=94

    Merci Jeremy dumont, tu as juste oublié de préciser un détail important, tes soirées sont gratuites ! A jeudi donc !

    En attendant, j’invite les membres de Zikis se rendant à l’évènement à se faire connaître et à commencer le bouche à oreille sur le groupe Ziki prévu à cet effet.

    Articles complémentaires autour de jeremy dumont, et les réseaux sociaux :

     

    17 février 2007

    comment créer des experiences de marque ?

    Je suis tombé sur ce graphique, créé par David Armano, qui explique
    bien sa démarche, et qui se rapproche beaucoup de celle que j'ai choisie
    pour pourquoitucours.
    Vous devriez aller jeter un coup d'oeil.

    jeremy dumont

    03 février 2007

    jeremy dumont : "made in france" (les echos)

    L'argument du « made in France »
    refait surface [ 31/01/07 ]

    Tt








    Le message du retour des produits fabriqués dans l'Hexagone passe à nouveau auprès des consommateurs, plus enclins à privilégier la sphère proche.
    Dans un grand magasin parisien, la vendeuse du rayon literie cherche ses mots. Pour convaincre cette possible acheteuse d'une couette de choisir un produit plutôt haut de gamme, elle finit par lui expliquer que la marque n'a pas recours à la sous-traitance étrangère et fait fabriquer ses produits uniquement dans l'Hexagone. Cette scène est symptomatique du grand retour de l'argument « made in France » comme déclencheur de l'acte d'achat.

    Selon une étude réalisée cet automne par Ipsos pour le groupement coopératif de lunettes, 60 % des Français estiment que celles sortant d'usines françaises sont de meilleure qualité que les produits venant de l'étranger, et plus de la moitié des personnes interrogées les jugent aussi plus esthétiques. Enfin, six personnes sur dix se disent prêtes à payer un peu plus cher pour cette fabrication, avec un surcoût d'environ 17 %. Moins surprenant, le monde des bijoux s'avère également sensible à l'argument. Mais là, l'action est collective. L'Union française de la bijouterie, de la joaillerie, de l'orfèvrerie, des pierres et des perles (BJOP) a lancé le label d'origine de fabrication « Joaillerie de France », qui garantit que chaque produit y a été monté, serti et poli. Le poinçon spécifique forme d'ailleurs un hexagone. Le bouche-à-oreille Plus globalement, dans l'esprit du consommateur, la notion de « made in France » fait principalement mouche pour les catégories de produits plutôt moyen-haut de gamme. Sur l'entrée, voire le milieu de gamme, le public reste avant tout à la recherche du prix. « En revanche, sur ce créneau moyen-haut de gamme, elle rencontre un véritable écho.

    L'argument du « made in France » devrait donc continuer à prendre du poids et gagner en visibilité.
    « C'est un croisement entre le retour du local et la prise de conscience de l'usage que l'on peut faire de son pouvoir d'achat. Dans un monde de plus en plus complexe, il s'agit de privilégier la sphère proche et de se demander : à qui je donne mon argent ? » souligne Jérémy Dumont, planneur stratégique et créateur de Pourquoitucours, une structure de conseil en gestion de marque. A l'heure où les experts se réunissent autour du climat, et tandis que les préoccupations environnementales montent parmi la population, une fabrication de proximité peut aussi tirer partie de la réduction des dépenses d'énergie liées au transport et devenir aussi un argument écologique.

    CLOTILDE BRIARD pour les echos

    31 janvier 2007

    la fin du monde : marketing, communication, media, creation

    Diapositive2









    Diapositive3









    Diapositive4









    Diapositive5









    Diapositive6









    Diapositive7









    Diapositive8










    Diapositive9









    Diapositive10









    écrite et présentée par jeremy dumont
    lors de les aperos du jeudi
    "la fin du monde" au REX le 25 janvier.

    Extrait de "la communication à 360°" une étude réalisée pour le site marketing

    17 janvier 2007

    ou va le monde de la communication, du marketing, de la creation, des media ? 2.0 et 360° ? par Jeremy dumont directeur de pourquoitucours. Faire travailler les gens ensemble autour d'une idée.

    ite    

    Le monde change plus vite que la pensée. Les dirigeants de marque, les agences de communication, les créatifs sont entrés dans une course folle pour concilier données divergentes et maîtriser la complexité.

    Dans les entreprises, pour dégager plus de profit à court terme, les actifs immatériels des marques est sur-exploitées. Entre l’objectivement quantifiable et l’intangible valeur ajoutée, une matière noire prend forme dont la valorisation dépend du bon vouloir des « consommateurs » et des marchés financiers, et de toutes les autres parties prenantes.

    Les dirigeants d’entreprises doivent réussir “ici et maintenant, avec chacun”.
    C’est à eux de reprendre en main leurs marques et d’identifier LE projet de marque fédérateur des individus à l’interne et à l’externe qui permettra le développement de l’entreprise et de ses prestataires. Sans « big ideas transversales », la nécessaire maîtrise des coûts et la mesure de l’efficacité prendra le pas sur l’indispensable innovation.

    Les groupes industriels et commerciaux doivent repenser uniformément leurs rapports qualité/prix en fonction des spécificités de chaque pays et de chaque catégorie de consommateurs.
    Les frontières n’étant plus étanches, les marques, les produits, les prix discordants introduisent le doute chez les consommateurs.

    Le consommateur tel que nous l’envisagions, n’existe plus.
    Un nouvel individu émerge en dehors des cadres conventionnels.
    Il ne peut plus être standardisé dans des typologies marketing, ni regroupé arbitrairement dans des catégories statistiques ou des tribus. Paradoxal, il fait tout et son contraire selon le contexte et le moment.
    Le mass marketing semble lui aussi révolu… mais comment dégager une offre personnalisée ?

    La communication est devenue bilatérale.
    Le Web 2.0 et les NTIC promeuvent une nouvelle « façon d’être » : la liberté d’expression, le partage, l’autonomie, la transparence, le dialogue, le communautarisme, le volontarisme.
    La marque doit « s’ouvrir et entrer en relation »…mais qu’elles sont les nouvelles modalités et jusqu’ou aller et avec qui ?

    Tout est devenu media, même le hors media et les individus eux même. Les medias les plus qualitatifs, les mieux ciblés, qui permettent la plus grande interaction, sont les moins coûteux et le plus immédiats. C’est eux qui sont privilégiés : internet, téléphonie, évènementiel. Les autres doivent s'adapter et se repositionner « avec les autres ».

    Le monde de la création est sur le devant de la scène :

    - Toute l'industrie se tourne vers les créatifs (innovation à travers le design, differenciation par la communication...), beaucoup de monde se tourne vers ces métiers devenus plus séduisants
    - Les nouveaux moyens de communication, techniques, matériaux rouvrent de nouvelles perspectives à la création : interactivité, temporalité, virtualisation...
    - De nouveaux métiers émergent dans chaque branche pour faciliter la rencontre avec les meneurs de projets et les créatifs : des consultants, des agents, des coordinateurs
    - La frontière entre l'art et le commerce redevient plus fine mais les rapports restent tendus ("contre le démon marketing et le pouvoir de l'argent castrateur")
    - Les jeunes talents n'ont plus besoin de suivre un parcours obligé pour être reconnus, et tout est a leur portée de main
    - les créatifs s'organisent en petites équipes ou en collectifs, les grandes structures souffrent et ont du mal à s'adapter

    Jeremy dumont directeur de pourquoitucours
    Faire travailler les gens ensemble autour d'une idée.

    07 janvier 2007

    société hypermoderne, evolution du consommateur, des responsables marketing, des agences, et des planneurs stratégiques

    a)    La société hypermoderne a fait émerger de nouvelles valeurs :
    -    effondrement des repères tutélaires : religion, politique, famille, entreprise
    -    remise en question des croyances sociales : le progrès, le plein emploi, la qualité de vie, l’épanouissement personnel
    -    éclatement de la bulle sécuritaire : chômage, terrorisme, épidémies, catastrophes naturelles, guerres.
    +    Recherche de plaisir, de sensations vraies et d’épanouissement personnel, primat de l’émotion, quête de sens et d’authenticité, humanisme et volontarisme…

    b)    Un consommateur multifacette qui essaie de réussir sa vie en multipliant les liens :
    -    un individu qui ne veut plus être standardisé et regroupé arbitrairement
    -    un consommateur paradoxal qui fait tout et son contraire
    -    une consommation qui n’est plus fonction de critères prédéfinis
    -    une multiplication des rapports qualité/prix et des circuits de distribution
    -    un cercle d’influence et d’intérêt restreint aux « proches »
    -    une prise de conscience du Pouvoir d’achat

    c)    Un responsable de marque que la rapidité des changements laisse désemparé
    -    il ne maîtrise pas les nouvelles approches marketing qui lui permettront de mieux saisir les membres de la société hypermoderne
    -    il doit gérer les priorités contradictoires des différents maillons de la chaîne de responsabilité (rentabilité court terme, valeur long terme…) alors que ses prestataires de service restent cloisonnés dans leurs métiers
    -    les cabinets d’étude et de conseil répondent à ces questions récurrentes de façon ponctuelle

    d)    Des agences qui se sont centrées sur la créativité publicitaire
    -    elles pensent produit publicitaire avant de penser au produit du client et du consommateur
    -    elles continuent de dissocier communication corporate, publicitaire, hors media et lieu de vente.
    -    elles n’abordent pas de manière intégrée l’innovation, le marketing, la communication, les études
    -    elles ne maîtrisent pas tous les nouveaux métiers, ni tous les nouveaux moyens de communication
    -    elles se rencentrent sur la créativité mais les créateurs ne sont ils pas à l’extérieur des agences

    e)    Des planneurs en agence qui tournent en rond dans leur cube
    -    Entre des commerciaux « produit » et des créatifs « création artistique/prix » la marge d’expression des planneurs stratégiques est trop restreinte (le consommateur du produit, les études…)
    -    Emprisonnés entre quatre murs, travaillant avec des gens qui se ressemblent tous,  ils ne peuvent pas capter l’air du temps et aller chercher les talents là où ils se trouvent maintenant
    -    Ils n’arrivent pas à faire travailler dans une même direction les gens en interne et en externe

    jeremy dumont

    14 décembre 2006

    un autre article sur nos soirées : les aperos du jeudi

    À NOUS PARIS

                            

    LES 10 COMMANDEMENTS DU CLUBBING                       
    L’industrie de la nuit vit une crise grave : les Français ont perdu l’envie d’aller en discothèque. S’il est vain de vous expliquer pourquoi (prix, sécurité routière, animations médiocres…), il nous paraît opportun de voir comment les clubs comptent se sortir de la mouise avec ces 10 commandements. En bref, la nuit opère un repli sur ses valeurs fondamentales, les bases mythiques, les raisons essentielles qui nous font mettre le nez dehors même quand il pleut et qu’il faut attendre le taxi pendant une demi-heure. Voilà donc comment la nuit va reconquérir le cœur (et les foies) des Parisiens.
    Tayo-Tayo !

    1 / «  tu retrouveras les tiens » ou la règle du Network.
    On sort pour retrouver sa bande de potes, de copines, de gens qui nous ressemblent quoi. Parfois on la traîne depuis des années, parfois on la rencontre pendant un afterwork en cravate-costard-tailleur. En tout cas, on est davantage attiré par ceux avec qui on est sûr de s’amuser à sa manière. Parfois il existe des rites presque sacrés. En tout cas, le réseau déplace les foules.
    Les apéros du Jeudi organisé par Jérémy Dumont publient la liste des personnes qui seront présentes. (www.lesaperosdujeudi.com/).

    lire la suite

    www.lesaperosdujeudi.com

    11 décembre 2006

    qui pense a 360 ° ?

    réponse : pourquoitucours

    08 décembre 2006

    arretons de courir, posons nous la bonne question : pourquoitucours ?

    pourquoitucours fait travailler les gens ensemble autour d'une idée centrale

    pourquoitucours :
    - fusionne les talents sur mesure à 360°  : 
        - au sein du collectif : planneurs stratégique, sémiologues, créatifs, experts en communication
        - dans son réseau : études, recherche, marketing, publicité, marketing direct, création, media, hors media
    - dégage une idée centrale de développement :
    Produit, Communication, Media

    A 360° :
    - L'innovation produit :
    Lu, Bouygues telecom, Coca-Cola, Citroên, Air France, PINK, 13eme Rue, Vogue…
    - Le Media et Hors Media :
    Pages jaunes, Tropicana, Kellog’s, Marionnaud, System U…
    - La Communication de marque/produit :
    AgnèsB, Pespi, Lacoste, Haagen Dazs, Canal Plus, Paris Première, Luis Vuitton…


    Pour aller de l'avant :
    Nous avons réalisé les études suivantes ces deux derniers mois :
    - "la décroissance"
    - "les tendances pour les hommes"
    - "la communication et le marketing à l'heure du 2.0"

    Jeremy dumont, directeur du collectif de planneurs stratégiques.

    Nos références :


       

    Je vous conseille d'acheter l'étude Limelight sur les rapports annonceurs/agence.

     

    mettez du pourquoitucours dans votre agence

    D’après la dernière étude limelight 2007, les responsables marketing attendent de leurs agences :
    -    plus de créativité : “des idées neuves, des talents nouveaux”
    -    plus de réflexion stratégique transversale et internationale
    -    plus d’efficacité à court terme
    -    une maîtrise des nouvelles modalités de communication

    Mais cette année ils vont plus loin dans leur analyse :
    -    certains dissent que la logique créative les exclus en tant que chefs de projets et que la création n’est pas assez stratégique
    -    ils reprochent aux agences de proposer un catalogue de prestations mais de ne pas faire travailler ensemble les différents métiers
    -    ils vont chercher à l’extérieur des agences de nouveaux talents plus pointus : les nouvelles agences de communication, les maisons de production, les agents de créatifs

    Pourquoitucours est un collectif de planneurs stratégiques, d’experts en communication, marketing, media et de créatifs qui casse les cloisons qui existent entre les métiers pour aller plus vite, plus haut, plus loin que les autres :
    - des planneurs stratégiques avec 10 à 15 ans d'expérience
    - des créatifs : CR, DA, développeurs de contenus
    - des sémiologues
    - des experts en web 2.0, marketing relationnel, RP

    Nous nous sommes positionnés à l'avant garde du 2.0 :
    - nous tirons les enseignements du WEB 2.0 pour les appliquer a la COMMUNICATION 2.0
    - nous dégageons des concepts de communication à 360°
    - nous sommes organisés 2.0 : un hub de compétences, un savoir qui avance en open source, un réseau étendu (cercle de réflexion pourquoitucours et lesaperosdujeudi)

    Nous pouvons vous aider à optimiser vos actions dans 4 domaines :
    - crise client : réflexion stratégique amont (repositionnement de marque/produit/cible)
    - pitch : apport stratégique et créatif lors d'une prospection
    - workshop client : animation de workshops d'amélioration de la relation clients/agence
    - prospection : présentations/débats pour réunir des prospects dans votre agence

    Nous avons accumulé les expériences suivantes :
    Innovation produit : Lu, Bouygues telecom, Coca-Cola, Citroên, Air France…
    Dispositif Media et Hors Media : Pages jaunes, Tropicana, Kellog’s, Marionnaud, System U…
    Communication de marque/produit : AgnèsB, Pespi, Lacoste, Haagen Dazs, Canal Plus…

    jeremy dumont directeur du collectif de planneurs stratégiques.

    05 décembre 2006

    pourquoi avons nous besoin de pourquoitucours ? le collectif de planneurs stratégique dirigé par jeremy dumont ?

    Mde00060









    La société

    Nous sommes entrés dans la postmodernité :
    - effondrement des repères tutélaires,
    - remise en question des croyances sociales,
    - disparition de la sphère sécuritaire,
    - recherche d'une maximisation de l'existence, multiplication des contacts …
        => de nouveaux besoins ont émergé, mais aussi de nouvelles envies.
     
    Les marques
    Reste-t-il des consommateurs qui paient plus pour des marques ?
    - Face aux MDD, et aux marques premier prix, la marque "nationale" n'est plus reine.
        - La globalisation fait que dans le monde entier (en tout cas occidental), chacun a accès à des produits de plus en plus similaires.
        => Il faut redonner un sens et de la désirabilité aux "la marque" dans un monde d’hyper consommation…banalisée
       
    Le consommateur
    En fait, "LE consommateur" n’existe plus.
    - il ne peut plus être standardisé dans des typologies marketing, ni regroupé arbitrairement dans des catégories statistiques ou des tribus. Paradoxal, il fait tout et son contraire selon le contexte et le moment
        - il a pris conscience de son Pouvoir d'achat : faisant de nouveaux arbitrages, il s’engage ou non au bénéfice d’une marque ou d’une autre
    => l’individu est multi-facettes et il s’engage au delà de l’acte d’achat
       
    La communication
    Le schéma de communication usuel émetteur - récepteur est plus que jamais irréaliste.
    - les marques n’exercent pas une "autorité" ou une "fascination" capable de susciter spontanément l’attention.
        - les messages ne peuvent pas être transmis intégralement, de la même façon, à tout le monde, en une fois. Il faut prendre en compte le contexte d’émission.
        - le récepteur décide d’écouter, zappe, critique, et relaye.
    => Il est urgent de repenser les communications à partir des individus et de leur donner envie d’aller vers les marques et leurs discours

    Les professionnels du marketing et de la communication
    - Les responsables marketing en interface avec les financiers, les commerciaux, les ingénieurs, ils ils subissent la nécessité de réaliser des profits à court terme, de générer de la valeur et d’intégrer les réalités industrielles : leur vision de la marque à long terme est handicapée.
        - Les professionnels du conseil ont eux aussi à faire face à de nouveaux challenges : cloisonnés, ils deviennent de plus en plus experts d'une seule discipline et n'ont plus de vision d'ensemble de la marque et de sa communication.
    => Les clients se font conseiller au cas par cas, sans jamais pouvoir avoir une vision d’ensemble objective sur leur activité.


    jeremy dumont

    01 octobre 2006

    le nouveau collectif de planneurs stratégiques

     



    WWW.POURQUOITUCOURS.FR

    Nous sommes un collectif de planneurs stratégiques indépendants :
    - des planneurs stratégiques avec 10 à 15 ans d'expérience dans des cabinets de conseil, des agences de communication ou media, sur des marques françaises ou internationales
    - des talents intégrés pour être plus intelligents et plus créatifs que les autres
    - un réseau de forces vives : les acteurs du monde d'aujourd'hui

    Pour aider les directeurs marketing à faire face aux pressions à court et moyen terme, nous engageons avec eux une réflexion sur leur marque afin de
    dégager une "big idea" qui leur permette  :
    - d’accroître l’attractivité de la marque auprès des consommateurs
    - la maximiser sur l’ensemble de la chaîne de valeur : entreprise, produit, communication, media
    - d’enrichir les relations avec l’ensemble des intervenants : ingénieurs, chercheurs, agences corporate/communication/design/media...

    Cette nouvelle démarche à 360°, sur la chaîne de valeur et non sur les moyens de communication uniquement, est rendue indispensable par l'évolution de leurs responsabilitées, du consommateur, de la communication, des media...

    pourquoitucours se situe de plein-pied dans cette nouvelle ère, et intégre ces données jusque dans son organisation et ses méthodes :
    - un recentrage sur les individus postmodernes
    - un collectif de planneurs stratégiques qui partage ses ressources
    - un fonctionnement en réseau de compétences ouvert
    - un savoir qui avance en open source
                

    
                

    ...voiçi les membres de ce collectif de planneurs stratégiques

    retrouvez les sur www.pourquoitucours.fr


                
    jeremy dumont
    il est : directeur de pourquoitucours
    il fait : fait se rencontrer et fait travailler  les gens autour d’une idée
    il a été chez : Intuition, Lowe Paris, Arnel Brand consulting, Publicis NY
    il a travaillé sur : Get 27, Rémy Martin, Omo, Signal, Coca Cola, Tommy Hilfiger, Lancôme

    Debra Burke
    elle est : planneuse stratégique senior à l’international
    elle fait : développe des idées globales et les décline (produit, communication, média)
    elle a été chez : CLM/BBDO, LOWE Paris
    elle a travaillé sur : BETC, Fromages Bel, Pepsi, biscuits Danone LU, Skip, Cajoline, Rexona,  Air France, LVMH

    Laurence Susini
    elle est : planneuse stratégique senior sur la france
    elle fait : développe des idées globales et les décline (produit, communication, média)
    elle a été chez : Rapp Collins, Redcell, FCA, DDB
    elle a travaillé sur : Air France, Alpha Romeo, Le Printemps, Segafredo, Lessieur, Henkel

    Alain Bellone
    il est : planneur stratégique senior France et international
    il fait : développe des idées globales et les décline (entreprise, produit, com, média)
    il a été chez : TBWA, JWT, DDB, Euro RSCG...
    il a travaillé sur: Bouygues Télécom, Citroën, Décathlon,  Marionnaud,  Häagen
    Dazs, Badoit, Lactel,  Société des Caves, Sony...

    Alban Gonord
    il est : planneur stratégique senior sur la France
    il fait : développe des idées globales et les décline (produit, communication, média)
    il a été chez : Grey, Sorgem, Conseil Regional de l’Eure
    il a travaillé sur : Lacoste, Hugo Boss, Williams, Monsavon, Ligne Roset, Castorama, Canal Plus, TF1, RATP, Entremont

    Emma Fric
    elle est : planneuse stratégique senior à l’international et sur la france
    elle fait : analyse les tendances,  positionne les marques et développe des produits
    elle a été chez : Brand DNA, British American Tobacco,  Desgrippes Cato Gobé
    elle a travaillé sur : Omega, Agnes B, Philip Moris, Escada, Smirnoff, Baileys, Tanqueray, Comité Colbert, Star Diamond

    Marine Leplat-Falk
    elle est : planneuse stratégique senior à l’international et sur la France
    elle fait : de l’Idée des marques à l'harmonisation de leur communication sur les supports
    elle a été chez :LEO BURNETT, CLM/BBDO
    elle a travaillé sur : France Telecom  et Wanadoo, Total ,  Brandt, Boulanger, Canon, BA, Krys, Daunat, Kelloggs

    Alexandre Pasche
    Il est : planneur stratégique senior spécialisé dans les problèmatiques éthiques
    Il fait : conseil en lancement de produits et en stratégie de communication en matière d’environnement et de développement durable
    Il a été chez : J.Walter Thompson, CLM, EURO-RSCG, Publicis Consultants, Agence B
    Il a travaillé sur : EDF, PSA, L’Oréal, TPS STAR, Conseil Général de l’Essonne, GTIE Air

    Mathilde Pasty
    elle est : planneuse média sénior sur la France (médiatop)
    elle fait : stratège en moyens, innititratrice de grandes idées
    elle a travaillé chez : Bonne Intelligence, Image Force, France Television
    elle a travaillé sur : La Poste, Clairefontaine, Grand Marnier, Systeme U, Alice, Lancel


    ils sont aidés par 4 planneurs stratégiques.
    nicolas        olivier           maud              julien


    et nous avons intégré les personnes suivantes dans notre collectif.

    Henri Siesz
    Stratège et développeur
    Alternative,  Callegari Berville, BDDP
    Solutricine, Système U, Porsche, EDF, Bridélice, Michelin, BMW, McDonald's, Unilever

    Coco Certa
    Dénicheuse de talents
    RP et partenariats, TF1, Michael Page, Extreme

    Samuel Grange
    Sémiologue
    Added Value, Humalogie, Desgrippes Gobé NY

    Luca Marchetti
    Sémiologue
    Institut Français de la Mode, Ogilvy, Added Value, Space Doctors

    Eric Niesseron
    Créatif publicitaire (CR)
    BETC, GREY, LOWE Paris

    Lionel Guesnet
    Eleveur d’idées  (créateur de contenus non publicitaires)
    Front de libération des idées, Saatchi, Kabo, Ebb and Flow


    vera à NY             Axelle à Londres      

    et pour finir Mitsuyo à Tokyo.
                

    31 mai 2006

    ca parle de lesaperosdujeudi (en bien)

    L'image « http://levidepoches.blogs.com/zurban013.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.

    29 mai 2006

    jeremy dumont lance pourquoitucours, le collectif de planneurs stratégiques

    On parle de nous dans le stratégies de cette semaine avec le
    planning stratégique en couverture.

    Le planning stratégique à l'heure anglaise

            Stratégies du 25/05/2006

    Face à un consommateur plus difficile à décrypter et à des annonceurs exigeant des résultats rapides, le planning stratégique revient en grâce dans les agences de publicité. Exit les gourous, le p...

     
    > Lire l'article 'Le planning stratégique à l'heure anglaise'

    mais qui sommes nous ?

    Talk2me_copy














    Un collectif de planneurs stratégiques

    Nous sommes des consultants en marketing et en communication indépendants venant d’agences de publicité, d’agences média, de cabinets de gestion de marque ou d’étude…
    Notre collectif a intégré jusque dans son organisation ce qui se passe dans la société aujourd’hui et qui se cristallise dans la révolution des moyens de communication et d’information.

    Un collectif organisé
    Chaque planneur stratégique au sein de pourquoitucours, est fort de sa spécificité et ensemble nous pouvons appréhender les problématiques de façon globale et intégrée
    Nous sommes aidés dans notre mission par des sémiologues, des chasseurs de talent, des créatifs

    L’indépendance pour mieux conseiller
    Etant ni juge, ni partie, nous sommes les seuls à pouvoir nous placer sans réserve aux côtés du responsable marketing/études pour le guider auprès de ses prestataires de services

    Iconoclaste pour être plus créatif
    Pour valoriser les marques et engager les individus…nous nous devons de sortir des schémas préétablis, des méthodes conventionnelles, des idées reçues, des codes…nous essayons de nous surprendre et de vous surprendre dans un monde sans idées Neuves...

    Un réseau d’intelligences connectées
    Nous faisons intervenir les membres de notre réseau de compétences sur les problèmatiques de nos clients et nous faisons avancer la réflexion et la rélexion en open source sur des thèmes d’actualité... pourquoitucours est en relation avec 30,000 professionnels
        - des experts, des praticiens, des professionnels, des ingénieurs, des penseurs, des créatifs, des individus qui se sont distingués
        - des personnes qui travaillent dans des entreprises qui proposent une véritable alternative à la norme existante

    Nous ouvrons de nouvelles perspectives
    et favorisons l’innovation en open source.

        - Le vide poches (www.levidepoches.fr), lesaperosdujeudi (www.lesaperosdujeudi.com), et nos autres initiatives...

    jeremy dumont

    17 mai 2006

    le vide poches dans les tops favoris de stratégies

                                Le vide-poches du planneur
    C'est en parcourant les "posts" de ce planneur stratégique qu'on `
    réalise à quel point les blogs centrés sur le seul nombril de
    l'auteur sont fatigants. Loin du journal intime, ce blog-là est
    conçu comme un vide-poches dans lequel on jette pêle-mêle
    les fragments de la journée, ce que l'on a trouvé intéressant,
    novateur, étonnant, etc. (Publié dans la newsletter)

    15 mai 2006

    Premiers articles sur POURQUOITUCOURS

    CBNEWS aujourd'hui

    création de Pourquoitucours, collectif de planneurs stratégiques indépendants 

    Dix-huit planneurs stratégiques indépendants viennent de monter
    Pourquoitucours, un collectif qui a pour vocation, selon son
    fondateur, Jérémy Dumont, un ancien de l'agence Lowe, de "sortir
    les planneurs des agences" afin de "décloisonner les métiers de
    la communication". Souhaitant se "repositionner du côté de l'idée",
    le collectif se définit comme une agence de "conseil en gestion de marque
    et innovation produit"

    STRATEGIES
    hier

    Dix-huit planneurs stratégiques free-lance lancent le collectif
    «Pourquoitucours»*

    PLANNING. Tous anciens d'agences, dix-huit planneurs stratégiques
    free-lance lancent un collectif sous la forme d'un site :
    www.pourquoitucours.fr <http://www.pourquoitucours.fr/>. A l'origine
    de ce projet, Jérémy Dumont, ex-Lowe, explique que «sa volonté est
    de fédérer des planneurs qui, pris hier en tenaille entre les créatifs
    et les commerciaux, souhaitent désormais appliquer leurs idées sur
    l'ensemble de la chaîne de valeur, depuis la conception des produits
    ou services jusqu'à leur déploiement en communication.» Parmi les
    principaux membres du collectif, Filippo Dell'Osso, Julien Hayat
    et Arnaud Pigoudines.

    CULTURE BUZZ
    Jérémy Dumont, Planneur Stratégique
    Connecteurs de talents & décrypteurs de tendances (France)
    dimanche 14 mai 2006 par Emmanuel Vivier <mailto:[email protected]>

    http://www.culture-buzz.com/le_top_des_buzzers/ja_c_ra_c_my_dumont_planneur_strata_c_gique_article635.html

    l'interview de culture buzz

    13 mai 2006

    pourquoitucours : le communiqué de presse écrit rapidos

    Ce petit mail vous a été envoyé pour vous informer du lancement 
    de pourquoitucours : un collectif de 18 planneurs stratégiques
    indépendants.

    Nous sommes sortis des agences pour pouvoir nous postionner du
    coté des idées et rassembler ceux qui interviennent sur
    l'ensemble de la chaîne de valeur :
    marque, produit, communication, médias.

    Nous faisons intervenir les gens qui ont le talent : notre
    réseau compte 30 000 professionels dans les domaines du luxe,
    mode, beauté, design, des nouvelles technologies de
    l'information et des communications, des médias,
    et...bien d'autres.

    WWW.POURQUOITUCOURS.FR

    le lancement de pourquoitucours : les photos

    la cour est agréable !
    les boites de prod en grande discution : radical média (jim) et titanium (romain)
    dsc07045.3
    pourquoitucours (jérémy) et paf productions (jean etiennes)

    dsc07064.3
    sonia a gauche et myriam au milieu
    dsc07079.3
    magic garden (oups), l'oréal (alex) et France 3 (cécile)
    dsc07108.3
    sous le porche du 404 qui donne sur la cours de l'andy whaloo
    dsc07110.3
    de dos une entremetteuse de talents a l'oeuvre
    dsc07142.3
    deux buzzeurs en train de se faire remarquer : romain et buzzman
    dsc07148.3
    les collectifs de créatifs : paris stokolm
    dsc07125.3
    les collectifs de créatifs : grouek
     dsc07137.3
    on a mangé pour une fois
    dsc07131.3
    les DJ's : tristan
    dsc07132.3
    les DJ's : patrick vidal
    dsc07117.3
    je crois que ca drague dans lesaperosdujeudi
    dsc07115.3
    et lui c'est le plus dragueur, attention il est redoutable
    dsc07145.3
    on s'est quité vers minuit

    POUR VOIR TOUTES LES PHOTOS : ICI

    26 mars 2006

    pourquoi tu cours ?


    Dans la vie, c'est le bonheur, que veulent tous les hommes; mais lorsqu'il s'agit de voir nettement en quoi consiste ce qui peut réaliser la vie heureuse, ils ont un nuage devant les yeux. Non certes, il n'est pas facile de parvenir à la vie heureuse; car chacun s'en éloigne d'autant plus, qu'il court plus rapidement après elle, s'il a manqué le chemin : quand le chemin conduit en sens contraire, la vitesse même augmente la distance. Il faut donc, avant tout, déterminer quel est pour nous l'objet à rechercher; ensuite, regarder de tous côtés par où nous pourrons y tendre avec le plus de célérité. Ce sera sur la route même, pourvu qu'elle soit droite, que nous saurons de combien chaque jour on avance, et de combien nous aurons approché de ce but, vers lequel nous pousse un désir propre à notre nature. Tant que nous errons çà et là, en suivant non pas un guide, mais un bruit confus et des cris discordants qui nous appellent vers différents points, la vie s'use en égarements, cette vie qui est courte, et qui le serait lors même que jour et nuit nous travaillerions pour le bien-être de l'esprit. D'après cela, qu'il soit décidé où nous allons et par où nous passerons, non sans l'assistance de quelque homme habile qui ait exploré les lieux vers lesquels nous marchons; car il n'en est pas de ce voyage comme des autres : dans ces derniers, un sentier que l'on a pris et les gens du pays, à qui l'on demande le chemin, ne permettent pas que l'on s'égare; mais ici le chemin le plus battu, et le plus fréquenté, est celui qui trompe le plus. Rien donc n'est plus important pour nous, que de ne pas suivre, à la manière du bétail, la tête du troupeau, en passant, non par où il faut aller, mais par où l'on va. De la vie bienheureuse Sénèque

    pourquoitucours est un collectif de planneurs stratégiques. (clic pour acceder au site)

    19 mars 2006

    experience communautaire : planneur strategique sur wikipedia

    Alors voila je suis rentré dans la communauté - relativement informelle - des Wikipédiens, qui maintient et enrichit en permanence l'encyclopédie wikipédia. J'ai rempli mon profil d'utilisateur et j'ai écrit une définition du PLANNING STRATEGIQUE puisque personne ne s'y était encore collé et que c'est le genre d'innitiative qu'il faut avoir quand on lance un collectif de planneurs stratégiques  (ie : POURQUOITUCOURS). Je suis curieux de voir comment ca va se passer...

    L'article "planneur stratégique", que j'ai dupliqué sous "planning stratégique" en date d'hier est en commentaire joint, ainsi que mon profil d'utilisateur. Au début j'ai fait un copié collé d'un article qui me semblait d'un bon niveau (en citant la source) mais ca a été refusé. J'ai donc écris un texte original qui a été accepté semble t'il. Quelqu'un est tout de suite venu corriger les fautes d'orthographe...
    ...a suivre...

    jeremy  dumont (clic pour voir mon profil)

    13 mars 2006

    ca passe ou ca casse

     

    bcus01.jpg

    Ce blog a pour ambition de suivre, en temps réel ou presque, l’une des aventures les plus intéressantes de ce début de millénaire : l’effondrement du capitalisme.

    Si vous avez raté le début, voici en très, très gros, le schéma de base de la fin du capitalisme :

    1. Les US dépensent énormément d'argent, qu'ils n'ont pas.

    2. Cet argent leur est donc prêté ; ce sont des capitaux étrangers.

    3. Les pays dont proviennent ces capitaux vont bientôt en avoir besoin pour faire face aux dépenses générées par le vieillissement de leur population.

    --> ils ne peuvent donc plus financer la dette US --> faillite de l'économie US --> fin du capitalisme

    A suivre sur http://www.20six.fr/aurelianobuendia

    jeremy dumont

    09 janvier 2006

    Bonne chance au videpoches

    Bon alors je suis allé faire un tour sur ton blog puisque 
    tu as eu la gentilesse de me filer le lien ...

    Réactions: Un brin de philosophie et d'humour, des réactions sur des
    sujets variés mais ça change l'idée du blog que je qualifierai
    d'habituel... pas de topo sur le dernier cosmétique à la mode ou ta dernière peine
    de coeur ou encore la cucuterie du traditionnel album "ma famille, mes
    amis, mes bons plans Q, mes dernieres vacances" ... CA AERE!! ( quoique
    j'ai pas encore tout regardé... lol ).
    J'ai bien aimé le lien
    "chorégraphique" et celui pour se "détendre", ton laïus d'intro quoique
    pessimiste est pourtant loin d'être faux... Je trouve l'idée des "apéros"
    excellente surtout lorsqu'il s'agit de mettre des gens en contact; notamment
    sur tt ce qui est "culturel ou artistique car c'est la loi de la jungle
    ds ce milieu et les crédits sont quasi inexistant... vive le mécénat et
    les opportunités !
    A ce propos si tu connais un joailler qui cherche
    un apprenti ça m'interesse lol et j'ai des amis qui cherche ds le
    milieu de la dance et du spectacle ...altruiste un minimum je passe le
    message pour eux on sait jamais...

    [email protected]